top of page


Les séances de Lecture d  'Âme

Dans le cheminement pour la compréhension des messages de l'âme, j'utilise les différents outils selon vos besoins et vos demandes :

- Séance Lecture d'Âme

Si vous souhaitez juste une compréhension de ce que vous vivez, les peurs et freins qui vous empêchent d'avancer, et les talents que vous avez et que vous pouvez utiliser pour activer votre résilience ou transformer la situation de manière positive, et avoir ainsi une vision à court et plus long terme de la situation en allant dans cette direction, j'utiliserai les Runes Celtiques et les Cartes Oracles. Je vous dirai également (selon vos choix), quel animal ou quel messager (ou plutôt leur energie) peut vous accompagner pour vous aider dans cette résilience. 
Tarif de la séance "Lecture d'Âme" ( à distance) : 60€


- Parcours Chemin d'Âme
 
Si vous souhaitez aller plus loin dans le compréhension de votre chemin d'âme, je vous proposerai un accompagnement sur plusieurs séances (3, 6, 9 selon votre choix) et nous partirons ensemble faire des lectures d'âme à travers d'autres outils comme le Triplium de Sati et le Khi -l'horoscope de l'Âme- (technique québécoise), les cartes créatives, l'art thérapie, les cartes des portes de l'intuition, ainsi que d'autres cartes oracles et Runes celtiques. Je vous apprendrai au fil des séances, à écouter votre intuition, les messages de votre corps, et d'autres techniques pour communiquer avec votre âme et avancer plus sereinement sur votre chemin...  
Tarif du parcours "Chemin d'Âme" : 3 séances 160€ / 6 séances 340€ / 9 séances 400€




Je ne sais pas depuis combien de temps je fais de la canalisation et de la lecture d'âme mais aujourd'hui, je dirais :
"depuis toujours..." ! Il y a encore quelques années, je ne me connaissais pas assez profondément, ne me faisais pas complètement confiance et surtout, je ne m'acceptais pas encore suffisamment pour comprendre que ces messages qui me venaient de manière spontanée sous forme d'images, de mots, de sensations, de gestes, étaient des messages d'âmes.
La mienne, mais aussi celle de certaines personnes de mon entourage, ou même de gens que je connaissais à peine.
Depuis petite, j'étais "celle à qui on va parler de ses problèmes et qui nous aide à y voir plus clair, à voir la situation avec un pas de côté, celle qui comprenait, qui trouvait les mots et les gestes pour apaiser, trouvait le positif en tout, qui savait contacter le meilleur en chacun..." Mais j'étais aussi une éponge, on m'avait toujours dit que j'étais forte, alors, je passais mon temps à minimiser mes propres problèmes, mes émotions, les situations difficiles que je traversais, car il y avait toujours l'histoire de quelqu'un à aider, beaucoup plus grave, beaucoup plus triste, beaucoup plus difficile... J'étais donc toujours présente pour aider les autres, je faisais toujours en sorte qu'ils se sentent mieux, qu'ils aillent mieux, qu'ils surmontent leurs difficultés, et j'en ressortais très heureuse... mais aussi vidée de mon énergie...

Quand j'ai commencé à faire un "travail sur moi" grâce à mon corps qui un jour a dit "stop", j'ai compris très vite qu'être une éponge n'était pas obligatoire pour aider l'autre. Qu'au contraire, essayer de prendre sa peine, sa colère, son injustice, en pensant les soulager, ne prouvait en rien mon amour pour eux, et qu'en fait il s'agissait d'une croyance profonde et limitante qu'on m'avait transmise, mais qui me desservait car 
je pensais que c'était la seule façon d' "Aimer et mettre ses qualités au service des autres"

"Belles croyances et beaux conditionnements..."
Au fil du temps, j'ai appris à regarder cette part de moi avec beaucoup de bienveillance. J'ai commencé à voir ce que j'appelais "mes qualités d'écoute", comme des talents qu'il fallait que j'apprenne à utiliser de manière juste aussi pour moi.

Le "travail de développement personnel" que j'avais entamé depuis plusieurs années 
faisait place petit à petit à "un chemin de rencontre avec moi même".


J'arrêtais alors de "faire l'éponge" et posais alors ma cape de "sauveur" grâce à des techniques que j'utilise aujourd'hui en séances, en ateliers et dans mes parcours, tout en m'ouvrant à une autre façon d'utiliser mes talents d'une manière beaucoup plus juste : j'avais appris à écouter l'Autre sans être dans l'émotion, avec détachement et à ma juste place.

Plus cette posture d'écoute devenait naturel pour moi, plus j'ai appris à me faire confiance sur ces ressentis
et les messages se sont faits plus précis, plus ciblés grâce aux outils que j'ai appris à utiliser (cartes oracles, triplium de sati, écriture intuitive, runes celtiques, cartes créatives, art thérapie, etc.).
Ils viennent sous forme de mots, de phrases, d'images, de chansons, de paroles que j'entends, et aujourd'hui, de manière très fluide, pour aider la personne à :
- Mettre en lumière ce qui bloque sa situation et la maintient dans quelque chose d'inconfortable (peurs, croyances...).
- Valoriser les ressources qu'elle a en elle pour rebondir et traverser cette situation en transformant les choses (devenant créateur).

Vous l'aurez compris, l' interêt de cette démarche est lié à la seule condition que la personne soit en demande de comprendre les messages derrière la situation qu'elle est en train de vivre (difficulté avec une personne, famille, travail, santé...) mais soit prête aussi par la suite, à effectuer le changement nécessaire à sa résilience en écoutant les conseils de son âme.

 


Comment ça marche ?...

Exemple Témoignage d'une séance lors d'un parcours de chemin d'âme : 
Christelle voudrait changer de travail mais n'arrive pas à changer car elle ne sait pas ce qu'elle aimerait faire d'autre. Elle ne sait pas ce qui lui plairait, et d'ailleurs, elle n'a jamais su vraiment ce qu'elle aimait, en tous cas elle n'a jamais vraiment aimé son travail mais "une place dans la fonction publique, ça ne se refuse pas de nos jours" (elle est prof de math)... Pourtant aujourd'hui, elle sent bien qu'elle le subit et qu'elle se sent de moins en moins bien.

Nous utilisons les cartes jeux du Triplium de Sati, et Christelle pose alors la question suivante à son âme "Pourquoi je suis incapable de changer de métier et de trouver quel autre métier me plairait, alors que j'ai bien conscience que mon métier actuel ne me plait pas ?"

Christelle tire une carte "Oui Dire" (phrase mettant en lumière une croyance limitante liée à sa problématique) sur laquelle est écrit
                                                   
    "J'ai oui dire que Ce qui fait mal à un grain de pop corn c'est de dire non à éclater"
Elle tire ensuite une carte Triplium pour savoir quelle peur se cache derrière cette croyance, et qu'est ce qui bloque sa capacité à changer de métier pour aller vers quelque chose qu'elle aime. Elle tire la carte ci dessous : LA RESPONSABILITÉ
 
1695328652549_edited.jpg
Christelle prend alors conscience que ce qui la fait se sentir mal, c'est de ne pas faire quelque choses qui lui plait vraiment. Elle a le sentiment d'être prisonnière et que ce travail l'empêche d'être pleinement elle même, il la coince dans un rôle "qui n'est pas elle" me dit elle. Pourtant, en observant la carte, elle voit bien que les clés sont sur la porte et que le nom de la carte est La Responsabilité.
Elle me dit 
"C'est moi qui ai les clés pour ouvrir la porte et changer. Finalement personne ne m'en empêche. En plus les clés sont en couleur donc c'est pour aller vers quelque chose de joyeux, de mieux pour moi pourquoi je n'y vais pas ?!! "
Je lui propose de dessiner la carte, elle le fait de manière minutieuse, prenant soin de faire des barreaux bien droits et de reproduire la carte à l'identique... A l'identique ?... 
Non pas vraiment... Lorsque je lui demande si elle a terminé de dessiner la carte, elle me répond "OUI OUI parfaitement". Je rebondis sur sa réponse "Parfaitement ?", "Oui oui pourquoi ?" Je lui propose alors de regarder plus précisément son dessin... et là elle pousse un "oh m... ! J'ai oublié de dessiner les clés !!"
Nous poursuivons la séance avec la question suivante "quel est le risque de tourner la clé et de passer la porte ?..." Christelle mettra en conscience une peur de sortir d'une zone d'habitude, une zone de confort (même si elle était loin de voir la situation comme confortable...), une peur qu'elle reconnait puisqu'elle fait écho avec des "phrase à la con" (voir mon livre "le jour où j'ai dit oui à la vie") avec lesquelles elle a grandit ("ne change surtout pas, tu as la chance d'avoir une sécurité d'emploi", "on sait ce qu'on perd on sait pas ce qu'on gagne", "être pro c'est super cool pour tes enfants, tu as toutes les vacances scolaires", "on a toujours été profs dans la famille"...). Un conditionnement qui peut être transmuté maintenant qu'elle l'a mis en lumière et identifié en tant que tel. 
Par canalisation et avec l'aide des Runes Celtique, nous mettons en lumière les freins qui peuvent la laisser dans cette peur, mais surtout les talents et les valeurs de Christelle qui vont lui permettre de dépasser cette situation en s'autorisant à lâcher ce besoin de sécurité en confiance et à trouver ce qui l'anime pour changer de métier. 
Elle est aujourd'hui en reconversion pour devenir fleuriste, elle avait "juste oublié" qu'elle adorait créer des bouquets de fleurs depuis petite et que tout le monde la félicitait toujours de son talent de faire de beaux bouquets avec 3 fois rien !
 
Tarifs Lectures d'Âme : 
- Séance "Lecture d'âme" ......60€
- Parcours "Chemin d'Âme" 3 séances ................160€
 
"Merci Sandrine pour cet accompagnement si bienveillant. Le chemin pour entendre les messages de notre âme est un réel apprentissage que tu sais expliquer et transmettre avec tant de douceur que celà rend les prises de conscience beaucoup plus douces grâce aussi à ces merveilleux outils que tu m'as fait découvrir "en toute simplicité" comme tu le dis si bien, pour oser aller vers ce qui nous anime et nous  fait kiffer !"                   Christelle
bottom of page