La Fibromyalgie qu'est-ce que c'est ?...

La fibromyalgie, touche de 0,7 à 3,3 % de la population adulte et 7 à 10 fois plus les femmes que les hommes. Il s’agit de la pathologie douloureuse chronique diffuse la plus fréquente.

 

    La fibromyalgie est reconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) depuis 1992. Elle a d’abord été classée comme maladie rhumatismale et depuis Janvier 2006, elle est désormais reconnue maladie à part entière .

 

    C’est une maladie complexe, caractérisée par l’existence de  douleurs diffuses et multiples, et de certains points qui sont douloureux  lorsqu’on exerce une pression dessus (18 points de pression de l’American College of Rhumatology). 

 

    Ces zones de douleur ne sont pas les uniques signes caractéristiques de la Fibromyalgie.Cette maladie s’accompagne également de diverses  manifestations telles que:

    ◦    des troubles du sommeil et de la fatigue

    ◦    des  troubles de l’humeur

    ◦    le sommeil non réparateur

    ◦    les difficultés cognitives comme les troubles de mémoire.

    ◦    Le syndrôme du colon irritable

et bien d'autres symptômes selon les personnes mais aussi selon les moments... c'est ce qui en fait une maladie si mystérieuse et si difficile à diagnostiquer...

Elle se présente sous des formes et des degrés de gravité variables, allant de la simple gène à un handicap important avec une incapacité au travail. La Fibromyalgie a des répercussions inévitables sur la vie quotidienne

     Pour une grande partie des personnes atteints de fibromyalgie, un soutien psychologique est nécessaire pour comprendre et accepter la maladie. Angoisse, anxiété, et stress se rencontrent fréquemment dans toutes les maladies chroniques. Il est normal devant l'intensité des douleurs, de la gène occasionnée par les autres troubles présents, du caractère chronique des symptômes , de la perte de repères due aux changements de limites et de l'absence d'une cause précise, de ressentir ces différents sentiments. C'est pourquoi, il est important de ne pas rester seul,  et d’avoir dans la mesure du possible des personnes avec qui partager ses difficultés…